Accueil des migrants, dédiabolisons...

MP 2020 vous propose de venir débattre le vendredi 6 avril à 18 h avec Jean François CARENCO,Président de la société COALLIA habitat, et ancien préfet de Rhône Alpes et Ile de France, au Gazette Café de Montpellier, 6 rue Levat.
Jean François CARENCO a acquis une compétence certaine dans le domaine des politiques migratoires.Ses responsabilités préfectorales l’ont depuis longtemps amené à s’occuper de la question. Il préside désormais COALLIA, association qui œuvre dans le secteur de l’habitat social et emploie 3500 salariés.Elle accueille et héberge tous les jours des milliers de migrants.

La journaliste du Monde, Maryline BAUMARD, l’a interviewé le 3 mars dernier pour son journal à la suiteaux remous provoqués par la circulaire du Ministre de l’Intérieur, Gérard COLLOMB. Pour l’ancien Préfetla réponse est claire : « nous comprenons et éprouvons au quotidien que la fraternité républicaine ne pose pas de question, et continuera avec cette circulaire à ne pas en poser ... On entrera toujours dansl’hébergement d’urgence sans montrer ses papiers ». Mais il lui semble important de préciser cependant que « si notre société veut rester humaine, il lui faut de la rigueur. C’est la raison pour laquelle l’Etat doitsavoir qui est hébergé dans les établissements de premier accueil afin de pouvoir mieux orienter les personnes accueillies ». Il ajoute : « L’idée qu’on ne connaisse pas les gens qui entrent dans le système est absurde. Cela rend le travail d’accueil inefficace et coûteux. Dépenser autant d’argent pour avoir des migrants mal ou non pris en charge, est humainement inacceptable et c’est un non-sens administratif ».C’est à ce titre qu’il juge que la circulaire a été « diabolisée ».

Le sujet, chacun le sait, est complexe et le débat promet d’être riche.Nous vous y attendons nombreux !

Controverses démocratie

Gazette Café 6 rue Levat, 34000 Montpellier France